Conseil régional de la Transition

en Région de Bruxelles-Capitale

Pour la création d'un

 
Carte blanche — mai 2020

Rebondissons sur la crise

et construisons une société démocratique, écologique et socialement juste.

Nous, acteur.rice.s de terrain, sommes prêt.e.s pour le changement de paradigme
et appelons à la constitution immédiate d’un Conseil Régional de la Transition.

Une crise...

La crise du corona met en avant les problèmes systémiques de nos sociétés, qui se reflètent sur le territoire Régional. Les services publics affaiblis n’ont pas les moyens de faire face à l’épidémie. Impossible d’équiper décemment nos soignant.e.s en première ligne ou de prendre soin des personnes âgées. Les inégalités face au confinement sont criantes et mettent en lumière le nombre de personnes mal logées ou sans-abris. Notre dépendance aux chaînes de productions mondialisées nous a rendus incapables de produire les tests, les masques et les médicaments nécessaires. Notre Région est dépendante et vulnérable.

...des possibles

Mais cette crise ouvre aussi la voie de possibles. La nature reprend ses droits. Partout, la réduction des activités humaines améliore la qualité de l’air, diminue la pollution sonore, désencombre le ciel des avions et les rues des voitures. Des projets de solidarité fleurissent spontanément. Soutien aux personnes en première ligne, aide aux personnes âgées, distribution de colis alimentaires, confection de masques de protection,... Au delà d’apporter un soutien symbolique au corps médical depuis leurs balcons, des citoyen.ne.s portent des initiatives qui éclosent partout. Les pouvoirs publics communaux et régionaux se mobilisent également, et sont capables de poser des actes forts comme les réquisitions d’hôtels pour héberger les personnes en rue. 
 

Les scénarios post-corona: des choix à poser

Cette crise nous met face à des choix. Nous pouvons décider de nous relancer tête baissée vers le “business as usual” ou de repenser notre modèle de société. Elle nous permet de reprendre une course à la croissance destructrice de la nature et creusant les inégalités ou d’aller dans le sens de la justice sociale et de la protection de l’environnement. 

Après la crise de 2008, les gouvernements ont fait le choix de sauver ceux qui étaient too big to fail avec l’argent public et d’accompagner ces mesures de politiques d’austérité...avec les résultats qu’on connaît et qui mènent directement à la crise actuelle. Ne faisons pas deux fois les mêmes erreurs.
 

Et à Bruxelles ?

A l’image du Danemark qui exclut des aides aux entreprises celles qui versent des dividendes ou sont inscrites dans des paradis fiscaux [1] ou d’Amsterdam qui s’engage à mettre en place un plan de relance régénératif de l’environnement et redistributif des ressources [2], la Région de Bruxelles-Capitale peut jouer un rôle pionnier au niveau national et international pour transformer cette crise en une opportunité. Dans sa déclaration politique, le gouvernement énonce que  “la Région mettra la transition au centre de sa stratégie économique et orientera progressivement tous les outils de soutien économique vers des modèles de production décarbonés, vers l’économie circulaire et régénérative, vers l’entrepreneuriat social et démocratique(...)”[3].  
 

La Transition est déjà là ! 

Sur le terrain, des centaines, voire des milliers de projets travaillent depuis des années à la construction d’alternatives régénératives et redistributives. 
 

Soins solidaires, logements sociaux locatifs ou acquisitifs sur un terrain commun, occupation des bâtiments vides avec des projets qui améliorent les quartiers,  alimentation bio en circuits courts, protection sociale des artistes, mutualisation d’outils, impression en 3D dans les fablabs, livraison à vélo en coopérative, accueil citoyen des migrants, réutilisation de matériaux, fin du sans-abrisme,  stimulation des monnaies locales, finance solidaire, création d’emplois locaux qualitatifs, nouvelles alliances entre pouvoirs locaux et associations, frigos solidaires contre le gaspillage, boost de l’économie sociale et circulaire, constitution d’assemblées citoyennes, accès à la culture pour tous, pédagogie reconnaissant les spécificités de chaque enfant - et ça continue à l’infini !
 

Ces incroyables initiatives ont développé des modèles résilients qui visent à répondre aux besoins des citoyen.ne.s. Elles sont issues de la réalité du terrain et sont ancrées dans les communautés locales. Elles sont de taille humaine et font un usage raisonnable des ressources existantes.

Le moment est venu de les inviter à la table des négociations et de dessiner ensemble le Bruxelles de l'après-Corona. Dans ce but, nous appelons à la constitution immédiate d’un Conseil Régional de la Transition. Celui-ci aura pour tâche, à partir des nombreux atouts de la Région, de proposer un plan concret pour que Bruxelles se mue en pionnière de la Transition démocratique, écologique et sociale en Europe.

Carte blanche signée par :  Emmanuel Mossay (administrateur de P2P Foundation), Luc Schuiten (architecte), Michel Bauwens (chercheur), Nicolas Bernard (professeur à l’UCL), Olivier De Schutter (professeur à l’UCL), Philippe De Leener (professeur à l’UCL), Pierre Verbeeren (président de Solidarimmo, Planning Leman et Bruss’Help) Stephan Kampelmann (Chaire en économie circulaire et métabolisme urbain à l’ULB), Thomas Dawance (chercheur), Virginie Samyn (Four Wings Fondation) ; 21 Solutions, Aksent, Altereducs, Artists Common, Associations 21, Atelier Groot Eiland, Baita, BAMP (Brussels Art Melting Pot), BeesCoop, Bel Food cvba, Bral, Buurthuis/Maison de Quartier Bonnevie, Centre d'écologie Urbaine, CLTB, Coalition KAYA, Communa, Com'on Home, Convivence-Samenleven, Coopcity, Cuisines de quartier Bruxelles, Cyclo, De Buiteling, De Markten, Declic en Perspectives, DoucheFlux, EAT VZW, ERU ASBL (Etudes et Recherches Urbaines), EVAbxl, Fabrik, Febecoop, Febio, Fébul, FEZA, Financité, Gilbard, Great VZW, Group One, Habitat et Renovation, Hart boven Hard, Hefboom, Home Sweet Coop, House of compassion, Huneeds, Kaaitheater, L’Ilot, La Rue, LD3, Le Champ du Chaudron, Le Comité de Défense de St-Gilles, Les petits riens, Livingstones, LP Boonkring, Maison de quartier Chamberry, Maks vzw, Masereelfonds Brussel, Microfactory, OpenFab, OpenFab, Pass'ages, Periferia, Pigment vzw, Plateforme Citoyenne, Pour La Solidarité, Pwiic, Rencontre des Continents, Renovassistance, Réseau des consommateurs responsables, Réseau Transition, Rotor, SACOPAR, samenlevingsopbuw, SawB, SINGA Belgium, Smart, Syndicat des IMMENSES, Taxistop, Tournevie, Tricoterie, Une maison en Plus, Urbike, WORMS ASBL

 

Nous appelons chaque citoyen.ne.s à signer cette carte blanche !
 

[1] https://www.lalibre.be/economie/conjoncture/coronavirus-le-danemark-donnera-aucune-aide-aux-entreprises-qui-versent-des-dividendes-ou-sont-inscrites-dans-des-paradis-fiscaux-5e9daae57b50a64f9cf065af

[2] https://www.theguardian.com/world/2020/apr/08/amsterdam-doughnut-model-mend-post-coronavirus-economy

[3] Préambule de la Déclaration de Politique générale commune au gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale et au collège réuni de la commission communautaire commune, Législature 2019-2024, p. 4

 

SIGNATAIRES

Appel aux citoyen.ne.s

Pour que le Conseil Régional de la Transition
soit formé au plus vite, signons en masse.

 
 

Contact, infos, questions : info@crt-gtr.be

©2020 CRT-GTR info@crt-gtr.be